Palmarès de l'ASSE en Compétitions Nationales

  • 10x Champion de France
    3x Vice-champion
    3x Champion de Ligue 2
  • 6 Coupe de France
    3x Finaliste
  • 1 Coupe de Ligue
    2 Coupe Charles Drago
    5 Trophée des Champions

Palmarès de l'ASSE en Compétitions Internationales

  • Coupe des Clubs Champions
    1x Finaliste, Demi-finaliste, Quart-de-finaliste
  • Coupe UEFA
    2x Quart-de-finaliste

Séries de matchs toute compétition confondue sur tout terrain

  • 9 matchs sans victoire
    à la suite
  • 6 matchs
    avec au moins 1 but encaissé

Séries de matchs toute compétition confondue à Geoffroy Guichard

  • 2 matchs nuls
    avec au moins 1 but marqué
  • 4 matchs sans victoire
    à la suite
  • 7 matchs
    avec au moins 1 but encaissé

Séries de matchs toute compétition confondue à l'extérieur

  • 3 défaites
    à la suite
  • 6 matchs sans victoire
    à la suite
  • 2 matchs
    sans but marqué

Séries de matchs en Ligue 1 sur tout terrain

  • 8 matchs sans victoire
    à la suite
  • 6 matchs
    avec au moins 1 but encaissé

Séries de matchs en Ligue 1 à Geoffroy Guichard

  • 2 matchs nuls
    avec au moins 1 but marqué
  • 4 matchs sans victoire
    à la suite
  • 7 matchs
    avec au moins 1 but encaissé

Séries de matchs en Ligue 1 à l'extérieur

  • 3 défaites
    à la suite
  • 5 matchs sans victoire
    à la suite
  • 2 matchs
    sans but marqué

Chamois Niortais FC - AS Saint-Étienne en Ligue 2 2003-2004PrécédentSuivant

Le Match
Fil du match
Vidéo
Autres matchs
Commentaires
Faits marquants
Vendredi 7 mai 2004 à 20:45
Ligue 2 - Saison 2003-2004 - 35ème journée
Stade René-Gaillard - 9 619 spectateurs
À l'issue de ce match, l'ASSE est classée 1er de Ligue 2
Match Aller : le 10 déc. 2003, score : 2 - 1
Chamois Niortais FC
Chamois Niortais FC
Logo Ligue 2

0 - 1

(0 - 0)

AS Saint-Étienne
AS Saint-Étienne

Buts

68'But Frédéric MENDY

Cartons

Jaune FACCIUOTTO18'
Jaune Stéphane ROBINET23'
Jaune Fabrice Emerick DARBELET35'
62'Jaune Laurent MORESTIN

Effectifs

1
Christophe MARICHEZ cap
2
Jérôme FOULON
21
Malik COUTURIER
4
Bertrand PITON Remplacement 88'
Mathieu TEXIER
13
Mickaël LAURET
20
Damian Gonzalo FACCIUTO
24
Christophe JALLET
10
Fabrice Emerick DARBELET
11
Samuel MICHEL
29
Stéphane ROBINET Remplacement 75'
EL GUIERIBI
9
Stéphane BIAKOLO Remplacement 75'
Sie Hermane Tanguy BARRO

Remplaçants

17
Mathieu TEXIER
EL GUIERIBI
28
Sie Hermane Tanguy BARRO
25
Ousmane BANGOURA
33
Mathieu BLAIS

Entraîneurs

HINSCHBERGER

Officiels

Arbitre principal :Hervé PICCIRILLO
Arbitre assistant :Karl SANTIGLI
4e arbitre :David MUSSOTTE

Fil du match

Début du match à 20 heure 45 au Stade René-Gaillard devant 9 619 spectateurs

18'
Avertissement pour FACCIUOTTO.
23'
Carton jaune pour Stéphane ROBINET.
35'
Fabrice Emerick DARBELET écope d'un carton jaune.

Score à la mi-temps : 0 - 0

56'
1er remplacement pour l'AS Saint-Étienne: Sortie de Mickaël CITONY remplacé par Nicolas MARIN
62'
Laurent MORESTIN est averti.
68'
Ouverture du score pour l'AS Saint-Étienne grâce à un but de Frédéric MENDY. Score: 0 - 1
75'
2ème remplacement pour l'AS Saint-Étienne: Sortie de Lawrence QUAYE remplacé par Fabrice JAU
75'
1er remplacement pour le Chamois Niortais FC: Sortie de Stéphane BIAKOLO remplacé par Sie Hermane Tanguy BARRO
82'
3ème remplacement pour l'AS Saint-Étienne: Sortie de Lilian COMPAN remplacé par Bafetimbi GOMIS
88'
2ème remplacement pour le Chamois Niortais FC: Sortie de Bertrand PITON remplacé par Mathieu TEXIER

Fin du match Score final 0 - 1 Victoire de l'AS Saint-Étienne

Vidéo du Match Chamois Niortais FC - AS Saint-Étienne

Commentraires

Greg
Classement :

St Etienne est premier du championnat de Ligue 2 avec un total de 69 points pour 35 journées (G:21 N:6 D:8)(Bp:41 Bc:26)
Greg
Classement :

Niort est 7eme du championnat de Ligue 2 avec un total de 52 points pour 35 journées (G:13 N:13 D:9)(Bp:44 Bc:39)
Greg
Etait-ce à cause de l'enjeu de ce match (dernière chance pour Niort de terminer sur le podium, revenir en L1 pour l'ASSE) ou à cause de la fatigue qui grandit en cette fin de championnat, toujours est-il que cette rencontre commença doucement, très doucement. Le niveau de jeu était vraiment celui de la L2, surtout pas celui d'un leader du championnat. Mais à la limite, c'était à Niort de faire le jeu, de faire la création, pas aux Verts.
Niort avait plus le ballon, ce qui leur permettait de passer le milieu de terrain de l'ASSE mais la défense se montrait toujours aussi homogène, et ce malgré les changements récents. Le temps paraîsssait déjà bien long pour les nombreux supporters de l'ASSE !







Doucement mais sûrement, l'ASSE prenait un peu plus le jeu à son compte. Evidemment, ce n'était pas les hordes sauvages, ce n'était pas les combinaisons du Réal Madrid fin 2003, ce n'était pas du niveau de Monaco mais l'ASSE n'en est pas encore là, il faut bien se le dire.
Logiquement, en ayant plus de ballons et une défense toujours aussi forte, l'ASSE pouvait rapidement attaquer et espérant surprendre le camp adverse.
COMPAN, CITONY et surtout MENDY se montrèrent un peu plus. MENDY refaisait son numéro sur son aile, comme samedi dernier face à Angers. On croit que le ballon est perdu, mais non. Il revient, se bat, se reprend. S'il échoue, Niort va arriver SABLE. Dur !
Mais, malgré cette volonté, il faut dire écrire qu'il n'y avait pas vraiment d'attaques dignes de ce nom et les gants des gardiens ne touchaient pas souvent le ballon. Dommage pour un match entre deux équipes situées dans le premier tiers du championnat.







La prestation globale ne s'améliorait guère. Il n'y avait pas trop de pertes de balles mais le jeu était bloqué. Il faut se rappeller que pour l'ASSE un point suffit. Dans ce contexte stressé, les joueurs ne parvenaient pas à prendre les dessus. Pourtant, Niort tentait de mieux s'organiser, de mieux créer mais sans réussite.








Probablement à cause du discours de l'entraîneur, Niort attaquait réellement et se créer quelques brêches dans l'espace défensif Vert. Cette fois, celui qui a été désigné "Meilleur gardien de la Ligue 2" se montra et sa première envolée sur un tir des 22/23 mètres était très jolie et tout aussi efficace, ce qui est le principal. Le corner ne donnait rien. Niort avait haussé son niveau de jeu et l'ASSE devait répondre, surtout en tant que leader. Première réponse : MARIN remplaçait CITONY. Pour autant, le jeu pratiqué par l'ASSE était moyen.







MARIN était donc frais et il se mit en évidence rapidement. On peut critiquer ce joueur mais il est jeune et il est sûr qu'il a du talent. Avec de l'expérience, malgré son physique qui n'est pas celui de COMPAN ou de GOMIS, on peut arriver à quelque chose de bien avec lui. L'ASSE franchissait de plus en plus souvent le milieu de terrain, ce qui est la moindre des choses, convenons-en.
Au fait d'escarmouches, c'est bien de but qu'il fallait parler et dans le bons sens, celui de l'ASSE ! Du milieu de terrain, HELLEBUYCK lança MENDY, qui passa son adversaire direct et entra dans la surface de réparation. Evidemment, dans cette situation, on souhaite tous que le joueur fasse un centre en retrait. Sinon, on crie et les supporters ne sont pas contents. En fait, MENDY profita de l'anticipation des défenseurs par rapport au centre en retrait pour obtenir un avantage au temps. Détail me direz-vous ? Non, pas de tout. Avec cette fraction de seconde d'avance, il réussit à piquer le ballon, celui-ci passa bien au dessus du gardien puis bien en dessous de la barre transversale, l'inverse n'aurait servi absolument à rien :0-1, 68ème minute : MENDY. Après un début de saison positif, il avait connu un petit passage à vide après la CAN. Par contre, en cette fin de championnat, on le retrouve et avec ce but, on peut parler d'exploit. Un parfum de Ligue 1 envahissait les supporters de l'ASSE. Quelle ivresse !!!
Niort n'avait plus le choix : il fallait attaquer. Qu'allait-il se passer ? Comme d'habitude, JANOT s'interposa et gagnait.






Plusieurs changements : 2 pour Niort, QUAYE par JAU pour l'ASSE. Quinze minutes et l'ASSE revenait en Ligue 1. Yes !!!
Niort pressait et comme l'ASSE ne voulait pas reculer, comme l'ASSE avait la force de ne pas reculer, le match s'intensifia au milieu de terrain. Ainsi, on pouvait constater plus d'actions de jeu dangereuses en 10 minutes que durant les 75 premières. Les secondes s'égrénaient et l'ASSE menait toujours. Evidemment, Grenoble marqua deux fois en 10 minutes lors du dernier derby mais depuis l'ASSE est encore plus fort, plus affirmé, plus expérimenté. Niort forçait toujours mais il était dit que cette vaillante équipe ne marquerait pas. La défense verte (avec JANOT en gardien) étaient supérieure à l'attaque de Niort. Comme Niort ne marquait pas, l'ASSE allait gagner ce match. Sur une brillante action, GOMIS se joua de la défense mais son bon tir s'écrasa sur le poteau gauche de MARICHEZ. Dommage. L'ASSE aurait pu tuer le match avant le temps additionnel.
Durant ce temps, les supporters de l'ASSE ne tremblèrent pas. Ils savaient, le peuple vert savaient maintenant que l'ASSE était en Ligue 1. Rien, ni personne ne pouvait arrêter, ne pouvait stopper l'ASSE.
En fait, si, une seule personne peut arrêter les Verts actuellement : l'arbitre.
Ajouter un commentaire
Vous devez vous identifier ou créer un compte pour pouvoir ajouter un commentaire.

Faits marquants

  • - 10ème but pour Frédéric MENDY avec l'ASSE.