Equipe 1 Equipe 2 Féminine

Palmarès de l'ASSE en Compétitions Nationales

  • 10x Champion de France
    3x Vice-champion
    3x Champion de Ligue 2
  • 6 Coupe de France
    3x Finaliste
  • 1 Coupe de Ligue
    2 Coupe Charles Drago
    5 Trophée des Champions

Palmarès de l'ASSE en Compétitions Internationales

  • Coupe des Clubs Champions
    1x Finaliste
    ½ finaliste, ¼ finaliste
  • Coupe UEFA
    2x ¼ finaliste

Séries de matchs toute compétition confondue sur tout terrain

Séries de matchs toute compétition confondue à Geoffroy Guichard

Séries de matchs toute compétition confondue à l'extérieur

Séries de matchs en Ligue 1 sur tout terrain

Séries de matchs en Ligue 1 à Geoffroy Guichard

Séries de matchs en Ligue 1 à l'extérieur

Prochain match
Le calendrier de la saison prochaine n'est pas encore disponible.

Notre étoile parmi les étoiles…Précédent

Par Lenny et Abigaëlle le Vendredi 1 mai 2020 à 8h53

Robert Herbin 2020 Ce 27 avril 2020, 42ème jour de confinement, notre légende Robert Herbin nous quittait à l’âge de 81 ans. Hospitalisé au CHU de Saint-Etienne depuis quelques jours, le sphynx a rendu son dernier souffle dans la ville qui lui doit tout. Avec 17 titres remportés durant son passage à l’ASSE (entraîneurs et joueurs), ce grand monsieur a grandement contribué à la renommée du club mais aussi du football français à l’étranger. Arrivé en 1957 en tant que joueur, personne ni même lui ne se doutait de l’impact qu’il aurait sur le club. D’abord entraîné par Jean Snella, puis Albert Batteux, il a côtoyé les plus grands. En 1972, il arrête sa carrière de joueur pour succéder à Albert Batteux, qui est alors en désaccord avec Roger Rocher (président de l’époque).
Là commence l’incroyable épopée verte.   Robert Herbin en joueur c’est :
- 5 titres de champion de France D1
- 1 titre de champion de France D2
- 3 coupes de France
- 1 coupe Charles Drago
- 2 trophées de meilleur buteur (D1 et D2)

Robert Herbin en entraîneur c’est:
- 4 titres de champion de France D1
- 3 coupes de France    Mais le plus marquant restera sans doute la finale de coupe des clubs champions perdu contre le Bayern de Munich en 1976 (0-1). Sacré poteaux carrés !
Désormais, une étoile brillera éternellement au dessus de Geoffroy Guichard. 

Commentraires

Ajouter un commentaire
Vous devez vous identifier ou créer un compte pour pouvoir ajouter un commentaire.