Palmarès de l'ASSE en Compétitions Nationales

  • 10x Champion de France
    3x Vice-champion
    3x Champion de Ligue 2
  • 6 Coupe de France
    3x Finaliste
  • 1 Coupe de Ligue
    2 Coupe Charles Drago
    5 Trophée des Champions

Palmarès de l'ASSE en Compétitions Internationales

  • Coupe des Clubs Champions
    1x Finaliste
    ½ finaliste, ¼ finaliste
  • Coupe UEFA
    2x ¼ finaliste

Séries de matchs toute compétition confondue sur tout terrain

Séries de matchs toute compétition confondue à Geoffroy Guichard

Séries de matchs toute compétition confondue à l'extérieur

Séries de matchs en Ligue 1 sur tout terrain

Séries de matchs en Ligue 1 à Geoffroy Guichard

Séries de matchs en Ligue 1 à l'extérieur

AS Saint-Étienne - Nîmes Olympique, Division 1 - 1980-1981PrécédentSuivant

Le Match
Fil du match
Autres matchs
Classement
Fichiers
Commentaires
Naviguer :
AS Saint-Étienne
AS Saint-Étienne
Logo Division 1

0 - 0

Nîmes Olympique
Nîmes Olympique

Informations

Vendredi 22 mai 1981
Division 1 - 36ème journée - Saison 1980-1981
Stade Geoffroy-Guichard - 6 280 spectateurs (Rempli à 15%)
Match Aller le 12 nov. 1980, score : 0 - 1

Effectifs

RUFFIER
BOISSIER
DEVOT
DELEDICQ
JOUANNE
GENET
HERRERO
CASTAGNINO
LOZANO
MARGUERITTE Remplacement 72' DUSSAUD
FERRATGE

Remplaçants

DUSSAUD Remplacement 72'

Entraîneurs

Henri NOËL

Officiels

Arbitre principal :DI BERNARDO

Fil du match

Début du match au Stade Geoffroy-Guichard devant 6 280 spectateurs

Mi-temps

46'
1er remplacement pour l'AS Saint-Étienne avec la sortie de Jean-Francois LARIOS remplacé par Laurent ROUSSEY.
72'
1er remplacement pour le Nîmes Olympique, DUSSAUD remplace MARGUERITTE.

Fin du match Score final 0 - 0 Match nul

À l'issue de ce match, l'ASSE est classée 2ème de Division 1.

Fichier disponible sur le Match

  • Article:
    Résumé du match par France Football le Mardi 26 mai 1981
    Face à une équipe nîmoise venue sans prétention ni illusion, sinon celle d'avoir le meilleur comportement possible dans l'antre des leaders du Championnat - et qui a parfaitement réussi dans son entreprise (provoquant même l’admiration de Roger Rocher) - les Stéphanois ont donc continué de côtoyer les démons qui les cernent depuis quelques semaines. Car s'ils dominèrent une nouvelle fois copieusement leurs hôtes, en seconde mi-temps notamment, ils s'avérèrent également incapables de leur « planter » le moindre but, malgré cinq ou six occasions très franches.

Commentraires

Ajouter un commentaire
Vous devez vous identifier ou créer un compte pour pouvoir ajouter un commentaire.