Equipe 1 Equipe 2 Féminine

AS Monaco FC - AS Saint-Étienne, Division 1 - 1977-1978PrécédentSuivant

Le Match
Fil du match
Autres matchs
Classement
Fichiers
Commentaires
Naviguer :
AS Monaco FC
AS Monaco FC
Logo Division 1

3 - 1

(1 - 1)

ASSE
AS Saint-Étienne

Informations

Vendredi 21 avril 1978
Division 1 - 35ème journée - Saison 1977-1978
Stade Louis-II, Monaco - 5 946 spectateurs - Recette : 73 726 fr
Match aller le 19 nov. 1977, score : 1 - 0

Buts

But Michel ROUQUETTE2'
37'But Laurent ROUSSEY
But FRANÇOIS65'
But ONNIS74'

Effectifs

ETTORI
CORRÉA
COURBIS
VANUCCI
VITALIS
CHAUSSIN
Jean PETIT
DALGER
ONNIS
Michel ROUQUETTE Remplacement 46' FRANÇOIS

Remplaçants

FRANÇOIS Remplacement 46'
FAGES

Entraîneurs

Officiels

Arbitre :Henrik DIDIER

Fil du match

Début du match au Stade Louis-II devant 5 946 spectateurs

2'
Ouverture du score pour le AS Monaco FC grâce à un but de Michel ROUQUETTE. Score: 1 - 0.
37'
Égalisation de l'AS Saint-Étienne grâce à un but de Laurent ROUSSEY. Score: 1 - 1.

Score à la mi-temps : 1 - 1

46'
1er remplacement pour le AS Monaco FC, FRANÇOIS remplace Michel ROUQUETTE.
64'
1er remplacement pour l'AS Saint-Étienne, Patrick REVELLI remplace Jacques ZIMAKO.
65'
But de FRANÇOIS pour le AS Monaco FC. Score: 2 - 1.
74'
But de ONNIS pour le AS Monaco FC. Score: 3 - 1.

Fin du match Score final 3 - 1 Victoire de AS Monaco FC

À l'issue de ce match, l'ASSE est classée 5ème de Division 1.

Fichier disponible sur le Match

  • Article:
    Résumé du match par France Football le Mardi 25 avril 1978
    Monaco éprouve beaucoup de difficultés à terrasser une équipe stéphanoise très en verve. Pourtant, le match débuta bien pour les Monégasques qui prirent le meilleur dès la seconde minute par Rouquette.
    Mais il fallait plus, en cette belle soirée, pour abattre les Verts qui, légèrement dominés, parvinrent à égaliser grâce à une tête tout à fait remarquable de Roussey.
    Monaco dut donc changer de vitesse après le repos pour s'imposer et réussir deux nouveaux buts signés François et Onnis. Les Stéphnanois contestèrent vivement le premier, mais applaudirent le second. Ils auraient pu obtenir un résultat meilleur avec un soupçon de chance. Néanmoins, Monaco avait su construire son succès avec beaucoup de maîtrise et de brio.

Commentraires

Ajouter un commentaire
Vous devez vous identifier ou créer un compte pour pouvoir ajouter un commentaire.